C’est entre les années 1650 et le début du XIXe siècle que les vignobles du Sud-Ouest entrent dans une phase de spécialisation viticole. Par-là, il faut entendre l’orientation vers la production de vins spécifiques qui donnent aux espaces producteurs et à ceux qui le possèdent voire le cultivent une identité associée. Ce processus s’inscrit dans un ensemble de logiques sociales et économiques, techniques et agricoles mais aussi réputationnelles qui ne manquent pas de s’accompagner de résistances voire d’échecs.  Cette communication s’intéressera donc aux enjeux de la naissance d’une identité rurale viticole marquée par une organisation sociétale spécifique qui donne aujourd’hui encore à ces espaces ruraux bordelais un visage extrêmement contrasté, entre grands châteaux et couloir de la pauvreté.




Start video
Check the box to indicate the beginning of playing desired.

Scoreboard

Click below to refresh the information.